CARIBOU : CirculARIty of the Bakery prOdUction

Projet exploratoire CARIBOU (2022)

CARIBOU : CirculARIty of the Bakery prOdUction

CARIBOU réunit à la fois des sciences SHS et de l’évaluation environnementale et des technologues pour accompagner le développement des filières de valorisation de résidus de pain en ville.

Contexte et enjeux

CARIBOU-CirculARIty-of-the-Bakery-prOdUction.jpg

Les pertes et gaspillages alimentaires en France ont été estimés à 20-30% de la production [1,2]. Ces pertes se distribuent tout le long de la chaine qui s’étale de la production à la consommation, avec 35% cumulés aux étapes de transformation et de distribution tous types de produits alimentaires confondus [3]. La loi Garot 2016 a introduit une obligation de diminution progressive de la quantité de pertes et d’invendus alimentaires et une obligation de leur valorisation selon une hiérarchie privilégiant en premier lieu l’alimentation humaine (prévention du gaspillage, don aux associations caritatives, ré-emploi dans la fabrication de produits alimentaires, sur place ou non), puis l’alimentation animale, avant le compostage ou la production d’énergie. On peut constater que la priorité à l’alimentation humaine y est forte (« food first »), et souvent justifiée comme minimisant aussi l’empreinte environnementale des produits [1,2].

Objectifs

Notre objectif général est de mener des recherches qui accompagnent le développement de la circularité de la filière de panification d’un point de vue socio-économique, organisationnel et technologique, et qui éclairent, voire interrogent, aussi la hiérarchie réglementaire des usages des RIP. Il vise en premier lieu à mieux caractériser les flux de ces RIP et surtout leur spécificité territoriale. Cette étape est cruciale pour poser les questions de recherche les plus pertinentes dans le cadre d’une future recherche-action. CARIBOU ambitionne une réflexion sur le modèle économique le plus approprié, pour permettre la coexistence de plusieurs usages, en particulier ceux à forte fonction sociale (don aux associations caritatives, synergies locales créatrice de lien sur le territoire). Enfin, CARIBOU s’inscrit dans la lignée du questionnement de la hiérarchie des usages, telle préconisée par la réglementation en vigueur (loi GAROT 2016), et part du besoin de contextualiser les usages avant d’en définir une hiérarchie. L’objectif est d’en tester les conditions premières de faisabilité pour en poursuivre éventuellement le développement dans un futur autre projet. 

Trois actions de recherche ont été définies pour le projet CARIBOU :

  1. Asseoir l’estimation des gisements de RIP disponibles, et en connaître les déterminants, de manière à mieux piloter leur éventuel futur changement
  2. Explorer la faisabilité de voies de valorisation innovantes.
  3. Préparer la construction de schémas d’organisation future des filières potentielles de valorisation des RIP, à la fois respectant voire facilitant la fonction sociale (dons, synergies locales) et répondant aux besoins des territoires sur lesquels les RIP sont produits.
  • [1] Guilbert, S., Redlingshöfer, B., Fuentes, C., Gracieux, M. (2016). Systèmes alimentaires urbains : comment réduire les pertes et gaspillages ? Rapport INRA, 89 pages. https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01743979
  • [2] Redlingshöfer, B., Barles, S., Weisz, H. (2020). Are waste hierarchies effective in reducing environmental impacts from food waste? A systematic review for OECD countries. Resources, Conservation & Recycling, 156, 104723. https://doi.org/10.1016/j.resconrec.2020.104723
  • [3] INCOME Consulting - AK2C (2016). Pertes et gaspillages alimentaires : l’état des lieux et leur gestion par étapes de la chaîne alimentaire. Rapport commandité par l’ADEME, 164 pages.
  • [4] Juin, H. (2015). Les pertes alimentaires dans la filière Céréales. Innovations Agronomiques 48: 79-96.
  • [5] Roy, C. (2021). Quelles valorisations alimentaires et non alimentaires des rebuts de la filière pain ? Enquêtes et analyses des déterminants territoriaux de mise en oeuvre. Mémoire de fin d’études d'ingénieur d’AGROCAMPUS OUEST, spécialité Gestion de l’Environnement, spécialisation Agriculture Durable et Développement Territorial (ADT), 120 pages.
  • [6] Haroon, S., Vinthan, A., Negron, L., Das, S, Berenjian, A. (2017). Biotechnological Approaches for Production of High Value Compounds from Bread Waste. American Journal of Biochemistry and Biotechnology. 12 (2): 102.109. https://doi.org/10.3844/ajbbsp

Contact - Coordination :

 

Acteurs du projet

Structures INRAE

Département TRANSFORM 

UR OPAALE

Génie de procédés, appliqué au développement de la structure alvéolaire des produits panifiés ,évaluation environnementale, analyse du cycle de vie, filières territorialisées de gestion des déchets organiques, modélisation spatiale, analyse des flux RIP et déchets, analyse interdisciplinaire du métabolisme territorial, génie des Procédés, appliqué à la valorisation des déchets (effluents d’élevage, boues de stations d’épuration par le passé) par voie biologique, enzymologie microbienne, appliquée à la valorisation des déchets agro-industriels ,analyse des fibres.

Département ACT

UMR SADAPT

Ecologie territoriale, estimation de flux à partir d’enquêtes ou d’analyse de base de données, analyse interdisciplinaire du métabolisme territorial

Département MICA

UMR BBF

Aide à la sélection des souches et à la croissance fongique

Date de modification : 14 novembre 2023 | Date de création : 08 mars 2022 | Rédaction : Com